Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

CBD et le THC

L’univers du cannabis conduit souvent les adeptes à se confondre. On prône les fabrications et les produits consommables au CBD en rejetant ceux qui contiennent trop de THC. D’ailleurs, concernant cette dernière substance, une loi a été édictée. En France, les produits vendus ne doivent pas contenir plus de 0,2% de tétrahydrocannabinol. Pour comprendre cette décision, il faudrait déjà illustrer les différences entre le CBD et le tétrahydrocannabinol.

La structure de chaque molécule

Le CBD et le tétrahydrocannabinol sont tous les deux des cannabinoïdes qui ont une action sur le corps humain. Ils agissent sur l’immunité, le système nerveux et les organes. Il faut découvrir chaque structure dans le cadre d’une première comparaison.

La structure chimique du tétrahydrocannabinol

Le THC c’est quoi ? Il s’agit d’une molécule du cannabis qui se compose de 30 atomes d’hydrogène, de 21 atomes de carbone et de deux atomes d’hydrogène. Il s’agit d’une molécule extrêmement fragile. Elle n’est pas hydrosoluble. Sa structure est dense et cela lui permet d’être présente dans l’organisme même de nombreux jours après la consommation.

La structure chimique du CBD

Le CBD possède 21 atomes de carbone et 30 atomes d’hydrogène comme le tétrahydrocannabinol . A cela s’ajoute les deux atomes d’oxygène. Toutefois, le CBD est réputé pour sa faculté à inhiber le CYP2B6 et le CYP1A2. Il faut environ 3 jours au CBD pour réussir son évacuation de l’organisme humain. C’est un produit lipophile.

Le tétrahydrocannabinol illégal et le cannabidiol légal

Par ailleurs, la question de légalité est une autre différence entre le tétrahydrocannabinol et le cannabidiol. D’après les études menées, le CBD ne crée aucune dépendance. En outre, il n’est pas toxique. Il est donc vraiment différent du tétrahydrocannabinol. La vente de CBD est agréée en France. La molécule est présentée sous forme de liquide et autres.

On autorise alors la commercialisation de produits au cannabidiol avec un taux de tétrahydrocannabinol inférieur à 0,2%. Toutefois, dans l’Hexagone, on ne peut considérer le CBD comme un médicament. Il s’agit d’un complément alimentaire. Les vendeurs n’ont pas le droit de parler de cette molécule comme d’un produit thérapeutique.

Les effets du cannabidiol et les effets du tétrahydrocannabinol

Le tétrahydrocannabinol et le cannabidiol fonctionnent grâce aux récepteurs dans le corps. Ils procurent différents effets distinctifs susceptibles de varier d’une personne à l’autre. Les effets sont assez divergents, car il semble même que le tétrahydrocannabinol s’attaque au cannabidiol.

En consommant du cannabis, le consommateur consomme du tétrahydrocannabinol et du cannabidiol en même temps. Le tétrahydrocannabinol se colle sur le récepteur CB-1. Il procure différents effets dont :

– Une dépendance morale et physique susceptibles d’engendrer des problèmes financiers et des problèmes de santé.

– Une fatigue peu habituelle qui peut être dangereuse pour le consommateur surtout lorsqu’il doit utiliser sa vigilance et ses réflexes.

– Une nette réduction des capacités physiques

– Une respiration difficile en plus de nausées et de vomissements

– Une augmentation des battements du cœur

– Un possible cancer des poumons

Certaines populations à risques à l’exemple des femmes enceintes ne peuvent prendre du tétrahydrocannabinol, car il affaiblit la résistance du placenta.

Le cannabidiol est parfaitement différent du tétrahydrocannabinol. Il lutte contre les effets de ce dernier. Si vous prenez du cannabidiol, vous serez capable de :

– Limiter l’anxiété et l’angoisse qui troublent votre quotidien.

– Lutter contre les troubles du sommeil. Le cannabidiol est particulièrement privilégié par les insomniaques.

– Combattre les vomissements et les nausées que ressentent les personnes malades du cancer qui doivent subir des séances de chimiothérapie.

– Réduire les crises de stress qui s’en prennent à vous sur le lieu du travail.

De surcroît, le cannabidiol est capable de réduire les inflammations que le corps peut subir. Le cannabidiol vous permet de lutter activement contre toute crise d’épilepsie. Cela concerne les jeunes patients. Grâce à cette molécule, vous pouvez prévenir les pathologies cardiaques. En outre, le cannabidiol vous aide à combattre les différentes maladies de la peau.

Le cannabidiol vous aide également à vous préserver du diabète étant donné ses actions sur l’organisme. Le cannabidiol est utilisé pour soigner les personnes souffrant de schizophrénie. Cette molécule réduit l’intensité des crises. Vous évitez les maux liés aux courbatures et les douleurs causées par l’arthrose. Le cannabidiol réduit les addictions et agit en tant que relaxant.

Les effets bénéfiques de cette molécule ne s’arrêtent pourtant pas là. Le cannabidiol sert aussi à combattre les douleurs causées par la fibromyalgie et par différentes maladies neuropathiques. Les patients qui souffrent de sclérose en plaque sont moins fragiles.

Il importe de comprendre que le CBD n’a rien d’une drogue. Ce n’est pas un remplaçant du cannabis. Il n’engendre aucun effet psychotrope.


Quelle sorte de CBD choisir pour dormir ?
Quel pourcentage de CBD choisir pour une fleur ?