Comment consommer du CBD sans fumer ?

Le CBD est souvent utilisé à des fins récréatives, car il apporte bien-être et relaxation immédiate. Néanmoins, il est aussi possible de profiter de ses propriétés médicinales et thérapeutiques. Le cannabidiol permet, en effet, de soigner de nombreux maux et de soulager les douleurs. Quels sont les modes d’administration ?

Consommer du CBD par voie orale

Les produits à base de CBD existent en différents formats. Mais le choix de la forme va surtout dépendre du mode d’administration.

L’administration par ingestion est la plus simple et la plus pratique. Par voie orale, vous pouvez prendre des capsules ou des gélules contenant de l’huile de CBD. Ils ont un goût et une odeur neutres et sont faciles à transporter. Les membranes sont d’ailleurs rapidement dissoutes dans l’estomac. Néanmoins, les effets relaxants ne se manifestent qu’après une heure au minimum.

Les fleurs de CBD peuvent également être infusées. Il est, en effet, possible de préparer une tisane à base de cannabidiol. Mais pour une efficacité optimale, il est conseillé d’ajouter une matière grasse dans la boisson comme de l’huile végétale ou du beurre. Sinon, vous pouvez aussi ajouter de l’huile de CBD dans vos plats et boissons.

Opter pour une huile ou un cosmétique de CBD

Pour ressentir rapidement les effets du CBD, privilégiez la voie sublinguale. Munissez-vous de la pipette dédiée à cet effet et versez quelques gouttes sous la langue. Puis, laissez agir quelques secondes avant d’avaler et de boire un verre d’eau.

Les cosmétiques au CBD sont également très plébiscités de nos jours. Ils sont réservés pour un usage cutané et servent principalement à soulager les douleurs et à traiter certaines infections de la peau. Riches en principes actifs hydratants, ils sont très efficaces pour améliorer l’aspect de la peau, l’hydrater en profondeur et supprimer les imperfections. En cas de douleur, appliquez une couche mince sur la zone concernée et massez doucement.

Vaporiser du CBD

La vaporisation est aussi une méthode plus douce pour utiliser les fleurs, la pâte et la résine de CBD. Néanmoins, il faudrait investir dans un matériel de qualité. Le principe est simple : vous émiettez la résine ou les fleurs et placez les miettes dans le récipient. Remplissez le réservoir en respectant les indications « max » et « min », refermez et faites chauffer. Il faut veiller à ce que la température ne dépasse pas 220 °C pour ne pas endommager les principes actifs. ans tous es cas, peu importe le mode d’administration choisi, respectez toujours la dose préconisée par le fabricant afin d’éviter le surdosage.

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?
Quelle sorte de CBD choisir pour dormir ?